Les milieux naturels ont été identifiés dans le Plan d’action pour l’environnement comme l’une des sept priorités d’action municipale en environnement.


PARC NATURE ET PLAN DIRECTEUR DU HAUT-SAINT-JACQUES / DE LA CANADIENNE

La Ville travaille à la mise en place d’un premier parc nature dans le secteur Haut-Saint-Jacques / de la Canadienne. À cet effet, un plan directeur est en élaboration afin de planifier les actions de mise en valeur ainsi que les aménagements à mettre en place.

CONSULTATION SUR LES BOISÉS

En 2015, la municipalité a mis en place un vaste processus de consultation portant sur les boisés voués au développement en zone urbaine et non inclus dans le Plan de conservation des milieux naturels.

RENATURALISATION DES BANDES RIVERAINES

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu souhaite sensibiliser les citoyens à l’importance de la renaturalisation des bandes riveraines.

PLAN DE CONSERVATION DES MILIEUX NATURELS

Le Plan de conservation des milieux naturels vise à établir un équilibre entre le développement urbain et la préservation des milieux naturels.

PLAN DE GESTION DES MILIEUX NATURELS EN ZONE BLANCHE

Suite à l’adoption du Plan de conservation des milieux naturels, la Ville a jugé nécessaire d’élaborer un plan de gestion global qui identifie des actions à prendre pour protéger et mettre en valeur les milieux naturels ciblées par le plan de conservation.

INVENTAIRES DES MILIEUX NATURELS EN ZONE AGRICOLE

Afin de poursuivre dans la même lignée et de consolider les actions entreprises à travers son Plan de conservation des milieux naturels en zone blanche, la Ville a convenu de la nécessité d’élargir cette démarche à l’ensemble de son territoire, c’est-à-dire également en zone agricole. Ce projet comprend plusieurs volets et débute par l’acquisition de connaissances biologiques des milieux naturels en zone agricole.

CARACTÉRISATION DES COURS D’EAU DU TERRITOIRE MUNICIPAL

La caractérisation des ruisseaux Hazen, Bernier, à la Barbotte, aux Iroquois et Bergeron a été réalisée au cours de l’été 2010 afin de déterminer l’état des berges et du lit de ces ruisseaux et de leurs principaux tributaires.

 

 


Pourquoi prioriser les milieux naturels?

Les milieux naturels n’offrent pas des avantages que pour les espèces animales et floristiques. Ils améliorent aussi la qualité de vie des citadins et la santé humaine en général. La protection de ces milieux naturels se doit donc d’être une priorité pour toute la collectivité.