Vidéo
Restauration de Trinity Church et Epiphany House,
un legs du 350e de Saint-Jean-sur-Richelieu

3:08
 

UN LEGS DU 350e DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

Les bâtiments Trinity Church et Epiphany House dans le secteur Iberville seront restaurés. À la suite d’une analyse des besoins de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, l’option de la conversion en salles multifonctionnelles culturelles pouvant servir à des réceptions ou des expositions a été retenue. Ce projet de restauration évalué à 4,4 M $ bénéficiera d’une subvention d’un peu plus de 1 M $ de la part du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

La mise en valeur de l’église et de l’ancienne maison du recteur permettra de maximiser leur utilisation et leur potentiel et offrira une infrastructure culturelle pouvant être utilisée par la population.


OBJECTIFS ARCHITECTURAUX

Les objectifs architecturaux sont d’effectuer une mise à nu et une mise en valeur de l’enveloppe des bâtiments et de leur structure. La maçonnerie sera exposée à l’intérieur et à l’extérieur. Elle devra être nettoyée, réparée et rejointoyée. De nouvelles fenêtres de bois, inspirées de celles d’origine seront installées et les vitraux du côté intérieur seront également refaits. Une réinterprétation de la flèche du clocher est prévue. Elle annoncera la nouvelle vie du lieu et deviendra le point focal du projet.

Pour ce qui est du bâtiment Epiphany House, la nouvelle verrière et la nouvelle entrée arrière, entre autres, ont été conçues de façon à créer un lien visuel avec le nouveau clocher de l’église. Dans ce projet, la Ville a pu profiter de l’expertise bénévole de l’homme d’affaires johannais Georges Coulombe, gestionnaire et propriétaire immobilier, spécialisé dans la revitalisation d’immeubles historiques.






Le maire Michel Fecteau soutient que le projet a fait l’objet d’une profonde réflexion de la part des membres du conseil et des gestionnaires municipaux : « Ce joyau historique et naturel s’inscrira à nouveau comme lieu public essentiel et rassembleur pour la vie culturelle et communautaire. Comme j’aime bien le dire, fier passé, brillant avenir, ce projet est un legs du 350e de Saint-Jean-sur-Richelieu ».

Trinity Church est l’un des symboles de l’histoire régionale. Au milieu du 19e siècle, le village de Christieville se développe autour de Trinity Church, la seule église anglicane. Le bâtiment fut construit dans les mêmes années que le manoir Christie et suit relativement le même courant architectural, soit le style palladien. Quelques années plus tard, le nom Christieville disparaît pour être remplacé par Iberville : « Iberville fut longtemps considérée comme étant la métropole régionale d’une vaste région rurale s’étendant jusqu’au Lac Champlain et Trinity Church est l’un des derniers vestiges de cette époque mémorable », insiste pour dire le conseiller municipal Hugues Larivière.


INFORMATIONS

Une première pelletée de terre a eu lieu le 17 février 2016.

Consultez l’avis de travaux.



Paru dans le magazine Complicité
Des souvenirs qui influencent l’avenir