La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a adopté à l’automne 2016 un plan stratégique de développement du périmètre urbain en vue de prioriser les futurs projets de construction sur son territoire.


POURQUOI UN TEL PLAN?

Dans un contexte de croissance de la population et de l’amenuisement des espaces disponibles en zone blanche, ce plan stratégique de développement permettra d’assurer une meilleure planification du territoire en fonction des ressources de la Ville et des priorités collectives. Lié au programme triennal d’immobilisations (PTI), le plan est assujetti aux différentes normes gouvernementales en matière de protection de l’environnement.

Constitué de 73 % de terres agricoles et de 386 ha de milieux naturels protégés grâce au Plan de conservation, le territoire de la ville est aussi fortement urbanisé. Il devenait essentiel de réviser les priorités de développement afin de consolider et de densifier les espaces résiduels.

Cette gestion plus serrée du développement du périmètre urbain permettra également aux différents services municipaux de mieux planifier leurs activités, notamment en équipements de loisirs, sécurité publique, transport en commun et déplacements actifs, ainsi qu’en entretien et renouvellement des infrastructures.


ANALYSE DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT

Cette démarche novatrice est réalisée en collégialité avec les divers services municipaux responsables de la planification du territoire. Elle est encadrée par un processus de recommandation soumis au conseil municipal, permettant de réviser annuellement l’inventaire et le classement des projets, en fonction d’une grille d’évaluation détaillée et pondérée.

Les projets autorisés ou réalisés par la Ville sont donc analysés selon une série de critères puis classés en trois catégories, selon un cycle bien défini dans l’année :

​• Pondération des projets :
• Analyse au PTI et adoption par le conseil :
• Rencontre avec les promoteurs des projets retenus :
• Planification des projets :
​février - mars
juin
juillet - août
septembre …  +
 

CRITÈRES DE QUALIFICATION DES PROJETS

Pour qu’un projet puisse se qualifier, les critères jugés essentiels sont :

• La rentabilité et la création d’emplois
• La requalification d’un site
• L’effort de compensation
• L’impact sur l’étalement urbain et son caractère distinctif

L’état d’avancement du projet, le fait qu’il corrige des problématiques, qu’il permette d’implanter un équipement collectif et qu’il consolide la trame urbaine, sont aussi des données importantes pour l’évaluation.

Un pointage est également accordé si le projet inclut l’aménagement de parcs et l’accès aux milieux naturels, s’il prévoit les déplacements actifs et s’inscrit dans l’offre de transport en commun.


POUR INFORMATION

Pour de plus amples informations, communiquez avec le Service de l’urbanisme au 450 359-2400.