Au cours des dernières années, la présence de tiques pouvant transmettre la maladie de Lyme a été documentée dans certaines régions du Québec et particulièrement dans plusieurs secteurs de la Montérégie.  Devant l’augmentation des cas de maladie de Lyme dans la région, l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie souhaite informer la population des risques liés à la présence de la tique responsable de sa transmission.

LES TIQUES ET LA MALADIE DE LYME

La maladie de Lyme est causée par la bactérie Borrelia burgdorferi (Bb) qui peut être transmise à l’homme par la piqûre d’une tique infectée. Ces tiques se trouvent dans les forêts, les zones boisées et les herbes hautes.

Les tiques sont actives du mois d’avril à décembre s’il n’y a pas de neige au sol. La période la plus propice pour être piqué s’étend de mai à septembre.

PERSONNES À RISQUE

Les personnes qui vivent, travaillent, jouent ou font des activités de plein air à proximité de boisés, de forêts, d’herbes hautes ou de broussailles où vivent des tiques infectées sont plus à risque de contracter la maladie de Lyme.

LES SYMPTÔMES

Les symptômes apparaissent dans les 30 jours après une piqûre de tique :

  • Rougeur de la peau, indolore, de plus de 5 cm à l’endroit de la piqûre qui s’agrandit durant quelques jours ou quelques semaines et qui disparaît ensuite chez 80 % des personnes
  • Fièvre
  • Douleurs musculaires ou articulaires
  • Fatigue

La plupart des personnes atteintes de la maladie de Lyme peuvent être traitées avec succès avec deux à trois semaines d’antibiotiques par voir orale. Dans le cas où la maladie ne serait pas traitée, l’infection peut affecter le système nerveux, le coeur et les articulations.

POUR INFORMATION

Si vous avez des questions sur votre état de santé, communiquez avec Info-Santé, au 811.

Pour plus d’informations, visitez le www.maladiedelymemonteregie.com.