La mémoire collective, celle de la grande ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, s’est forgée autour d’agglomérations naissantes et de petits hameaux autrefois voisins mais formant aujourd’hui identité en raison du regroupement municipal.

L’histoire de Saint-Jean-sur-Richelieu est donc faite d’épisodes et de récits historiques qui l’ont portée de la petite localité de jadis à la capitale régionale actuelle.


​Consultez la ligne du temps interactive pour connaître les dates importantes de l’histoire de la ville.
  


Saint-Jean-sur-Richelieu

C’est le 24 janvier 2001 que la nouvelle ville de Saint-Jean-Iberville voit le jour en vertu d’un décret de regroupement municipal visant les anciennes villes de Saint-Jean-sur-Richelieu, Iberville, Saint-Luc, la municipalité de L’Acadie et la paroisse de Saint-Athanase.

Dans les semaines qui suivent le regroupement, la nouvelle administration demande au gouvernement provincial de modifier le décret afin de remplacer l’appellation «Saint-Jean-Iberville» par une autre qui remporte la faveur populaire : «Saint-Jean-sur-Richelieu».

Le 16 mai 2001, la ville issue du regroupement municipal devient officiellement la nouvelle ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.


Le Richelieu et le Vieux-Saint-Jean

Au cours des siècles, la rivière Richelieu voit s’établir sur ses rives les premiers résidents du pays.  Alors que la colonie et le transport fluvial se développent, le Vieux-Saint-Jean prend l’allure d’une localité naissante.



Pour information

Pour de plus amples information sur l’histoire de Saint-Jean-sur-Richelieu, on peut consulter la bibliothèque et le centre d’archives de la Société d’histoire du Haut-Richelieu qui a pignon sur rue au cœur du Vieux-Saint-Jean.